Comment les entreprises gèrent le risque de change et de taux d'intérêt


Inversement pour l'importateur, lorsqu'il anticipe une appréciation de la devise dans laquelle il achète une marchandise, il anticipe son règlement.

Archives du blog


Ainsi, ils peuvent mieux correspondre aux besoins de leurs utilisateurs. En revanche, leur liquidité peut parfois laisser à désirer. Le terme contre terme. Le terme contre terme est une opération par laquelle deux opérateurs s'engagent à prêter ou à emprunter une quantité fixée d'argent à un taux garanti, pour une durée prévue, à une date fixée lors de la signature du contrat. D'après les prévisions de trésorerie, une entreprise doit emprunter 1.

Redoutant une hausse des taux, l'entreprise veut, dès maintenant, s'assurer la liquidité et les conditions d'emprunt du futur crédit. Elle contracte avec une banque un terme à terme. La banque emprunte tout de suite de l'argent que son client ne lui réclame que dans 3 mois. Elle doit donc le replacer sur le marché en attendant le besoin de son client. Dans 90 jours, la banque doit disposer de 1. Pour ce faire, elle va donc emprunter aujourd'hui la somme actualisée de ce 1.

Si la banque emprunte pendant jours Ce montant sera aussi celui que devra payer l'entreprise pour permettre à la banque de rembourser son prêteur. Ainsi, l'entreprise emprunte 1. Le taux de son emprunt est la solution du problème suivant: Ce taux garanti est bien sur hors rémunération de la banque.

On peut obtenir le taux du terme contre terme en appliquant directement la formule suivante: Les opérations de terme contre terme offrent de nombreux avantages. Non seulement, elles garantissent le taux d'intérêt, mais elles assurent la liquidité de l'opération. De plus, l'opération étant réalisée de gré à gré, elle répond mieux aux besoins de l'utilisateur. Cependant, les opérations de terme à terme peuvent présenter des inconvénients, notamment au niveau des taux pratiqués par la banque.

En effet, la banque réalise une double opération d'emprunt et de prêt. Elle intègre donc deux fois de suite l'écart entre le taux emprunteur et le taux prêteur, ce qui représente un surcoût par rapport à un simple emprunt ou prêt. Ce surcoût correspond à l'élimination de toute incertitude relative au taux et à la liquidité de la future opération de prêt ou d'emprunt.

Le forward rate agreement FRA. Fréquemment utilise par les entreprises, le FRA est une technique qui permet de fixer à l'avance le taux d'intérêt d'une opération future d'emprunt ou de prêt. Mais, à la différence du terme contre terme, cette garantie de taux n'implique la mise en place effective du prêt ou de l'emprunt. Seule sera réglée, au moment de mettre en place l'opération, la différence entre le taux du marché et le taux garanti dans le contrat.

L'engagement de taux est donc dissocié de l'engagement de liquidité. Une entreprise qui a contracté un contrat de FRA avec une banque pourra réaliser son emprunt ou son placement auprès d'une autre banque. Le FRA est un instrument hors bilan qui n'entraîne pas de mouvements de fonds en dehors du versement du différentiel de taux. On peut donc définir le FRA comme une technique qui permet à une entreprise, désirant emprunter ou prêter à une date, et pendant une période déterminée, de couvrir sa future position de taux, et de se protéger ainsi contre le risque de taux, tout en conservant la liberté de réaliser l'opération de prêt ou d'emprunt auprès d'une autre banque.

Une entreprise qui doit emprunter, et redoute une hausse des taux, peut acheter un FRA. Une entreprise qui doit placer, redoute une baisse des taux: Une FRA correspond, en fait, à un taux d'intérêt à terme dans le futur. On peut utiliser toutes les combinaisons de 1 à 12 mois. Dans un contrat de FRA, sont notamment définis: Le déroulement d'un FRA comprend deux étapes: Le différentiel est donc versé au début de la période de garantie.

Pour en tenir compte, le montant à verser sera actualisé. Le contrat Euribor 3 mois. Un contrat de FRA n'est pas négociable. Le contrat Euribor 3 mois est un Future Rate Agreement standardisé portant sur une garantie de taux d'intérêt. Comme les contrats de gré à gré, il permet de fixer à l'avance le taux d'intérêt d'un placement ou d'un emprunt futur. Il n'y pas de livraison à l'échéance. La garantie de taux résulte du paiement de la différence entre le taux implicite compris dans le prix du contrat et l'Euribor 3 mois.

L'acheteur d'un contrat Euribor se garantit contre une baisse des taux d'intérêt ; le vendeur se garantit contre une hausse. Utilisation du contrat Euribor 3 mois. Un emprunteur potentiel redoute une hausse des taux d'intérêt. Une entreprise qui doit réaliser un placement futur redoute une baisse des taux d'intérêt qui fera augmenter le prix des contrats.

L'entreprise se porte acheteur de contrats. En cas de baisse des taux d'intérêt, le prix des contrats augmente et l'entreprise réalise un bénéfice sur le marché à terme qui compense la perte sur le placement. On notera que sur le marché organisé, les opérations s'effectuent en sens inverse de celles qui sont négociés sur les marchés de gré à gré de FRA.

Il désire fixer à d'avance le taux de son emprunteur futur. Les charges financières s'élèvent donc à: Soit une différence de Caractéristiques du contrat Euribor 3 mois. Le règlement se limite au versement de la différence d'intérêt cash settlement ;. Le taux Euribor Euro Interbank Offered Rate résulte d'une moyenne arithmétique des taux offerts à trois mois sur l'euro, aux signatures de premières catégories, par une sélection d'établissements de crédit, dits de référence, comprenant 50 banques opérant régulièrement sur le marché interbancaire.

L'appel de marge fonctionne sur le principe du paiement quotidien des différences négatives. Comparaison entre contrat Euribor et FRA. A l'aide d'un exemple, comparons une intervention sur les marchés organisés contrat Euribor 3 mois , et sur le marché de gré à gré FRA.

Le 15 mars, le trésorier d'une entreprise prévoit un besoin de liquidité pour le 13 juin de 10 millions de FCFA. Intervention sur le marché à terme. L'entreprise réalise donc une perte de En revanche, sur le marché à terme, l'entreprise réalise un gain de: Cette somme compense tout juste la perte sur le coût de l'emprunt.

En revanche, sur le marché à terme, la perte est de: Les swaps de taux d'intérêt. Un swap de taux d'intérêt est un contrat entre deux parties qui décident d'échanger les conditions de rémunération de deux dettes, de montant identique, et libellés dans une même devise. On peut donc dire qu'un swap de taux est un contrat entre deux opérateurs qui décident d'échanger leurs conditions d'accès au marché financier, pour emprunter comme pour placer. Pour chaque partie, un swap d'intérêt est équivalent à un prêt et à et à un emprunt croisé, dans la même devise, pour un même montant et pour une même durée, mais les rémunérations sont calculées sur la base de taux et selon une périodicité convenue à l'avance.

En pratique, seul est échangé le différentiel d'intérêt ou montant net d'intérêt, correspondant à un montant net à payer ou à recevoir. Il existe deux catégories de swap de taux: L'objet du swap est de modifier l'exposition de l'entreprise au risque de taux. Cette modification s'effectue en fonction des anticipations relatives à l'évolution des taux d'intérêt.

En cas d'anticipations erronées, le risque ne disparaît pas. Mais la réversibilité des opérations de swap permet de modifier à nouveau l'exposition au risque de taux de l'entreprise.

Pour comprendre comment on peut utiliser les swaps pour se protéger contre le risque de taux, on distinguera les anticipations à la hausse et les anticipations à la baisse des taux. Anticipations à la hausse. Elle anticipe une hausse des taux. Pour se protéger contre cette éventuelle hausse des taux, l'entreprise conclut un swap au terme duquel: Le résultat du swap est le suivant. A l'issu du Swap, l'entreprise est titulaire d'un placement à taux variable, au lieu d'un placement à taux fixe.

Elle souhaite bénéficier de! Le résultat du swap est le suivant: Une entreprise a réalisé un placement à taux variable, Euribor par exemple, mais elle redoute une baisse des taux d'intérêts. Contenu d'un contrat de swap d'intérêt. Un contrat de swap prévoit les principales dispositions de l'opération et notamment: Ces techniques de couverture du risque de taux garantissent un taux maximum ou minimum, tout en permettant de bénéficier d'une évolution favorable des taux ; elles sont particulièrement bien adaptées à la protection de positions emprunteurs ou prêteurs à taux variable.

Le cap assure un taux maximum pour un emprunt ; le floor un taux minimum pour un prêt ou un placement. Les échéances peuvent aller du court terme au moyen ou long terme.

Le collar, en combinant simultanément une opération d'achat ou de vente de cap, avec une opération de vente ou d'achat de floor, permet de réduire, voire d'annuler, le montant de la prime. Ces différentes opérations peuvent s'analyser comme une série d'options possédant toutes un même prix d'exercice. Elles apparaissent en hors bilan. S'agissant d'opérations de gré à gré, elles possèdent une grande souplesse, et peuvent s'adapter parfaitement aux besoins de leurs utilisateurs.

Mais, le dénouement de ces opérations étant assorti du paiement d'un différentiel de taux, elles présentent un risque de contrepartie. Les opérations doivent porter une attention particulière à la qualité de la signature des co-contractants. Cap ou taux plafond. Le cap garantit un taux plafond ou cap pour un emprunt.

Moyennant le paiement d'une prime à un vendeur, l'acheteur de cap se garantit un taux fixe maximum, pour un montant et une durée déterminée dans le contrat. Mais il présente aussi l'avantage de pouvoir profiter d'une évolution favorable des taux. En effet, l'achat de cap, tout en garantissant un taux plafond à un emprunt à taux variable, n'empêche pas de bénéficier d'une baisse des taux. La garantie repose sur le paiement, à chaque échéance, d'un différentiel de taux par le vendeur à l'acheteur.

Le montant du différentiel résulte de la comparaison du taux de référence TR , qui peut être, par exemple, l'Euribor, et le taux garanti TG , ou taux plafond, déterminé dans le contrat. Le versement de la différence a lieu à chaque échéance qui peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle selon le taux de référence adopté. Le montant de la prime dépend du niveau de taux garanti, et de la durée du contrat. Elle est exprimée en pourcentage du capital à couvrir, ou notionnel.

Elle peut être payée, en une seule fois, à la signature du contrat, ou répartie en fonction des échéances. A chaque échéance, on compare le taux de référence TR et le taux de garanti TG. Il faut tenir compte du montant de la prime, qui s'ajoute au taux du marché, pour calculer le coût de l'emprunt. Ainsi, en cas de hausse des taux, le coût de l'emprunt ne dépasse pas le taux garanti majoré de la prime. En cas de baisse des taux, le coût de l'emprunt revient au taux du marché augmenté de la prime.

Une entreprise s'est engagée dans un programme de financement par billets de trésorerie. Pour se protéger contre une hausse de taux, elle achète un cap présentant les caractéristiques suivantes: La durée du cap est de 12 mois ; sa périodicité est mensuelle. Le montant de la prime est de: Le coût des billets de trésorerie est donc le taux du marché auquel s'ajoute le montant le montant de la prime versée. Lorsque I'Euribor est supérieur au taux garanti, le différentiel est versé.

II en est ainsi à chaque échéance. Le cap permet donc à un emprunteur à taux variable de déterminer à l'avance le coût maximum de son financement pour une période d'un an ou plus, tout en bénéficiant d'une éventuelle baisse des taux.

C'est une technique particulièrement bien adaptée à la couverture d'un programme de billets de trésorerie, de crédits spots renouvelables, d'obligations ou de crédits à taux variable.

Le cap peut être également utilisé pour améliorer le rendement d'un placement. Prenons l'exemple d'une entreprise qui a réalisé des placements à taux fixe et qui anticipe une hausse des taux. Elle peut recourir à l'achat d'un cap qui lui permet de recevoir un supplément de rémunération en cas de hausse des taux. Ce supplément de rémunération compense le manque à gagner subi par l'entreprise pour ses placements à taux fixe. Floor ou taux plancher.

Moyennant le paiement d'une prime, l'acheteur d'un floor est assuré d'un taux de placement minimum, pour un montant et une durée déterminée. Comme le cap, le floor permet de profiter d'une évolution favorable des taux. En effet, la technique du floor, tout en garantissant un taux minimum, n'empêche pas de bénéficier d'une hausse des taux. L'acheteur d'un floor est couvert contre une baisse des taux.

Si les taux évoluent en dessous du taux garanti, l'acheteur de floor reçoit du vendeur un différentiel résultant de la comparaison entre le taux de référence, atteint sur le marché, et le taux plancher garanti, déterminé dans le contrat. Lexique de la bourse. Retrouvez ici des centaines de définitions relatives aux marchés boursiers. Ces termes financiers vous permettront d'améliorer vos connaissances relatives à la bourse. Comprendre la bourse sur Facebook.

En cliquant sur le bouton "J'aime" ci dessous, vous deviendrez membre de la communauté de la bourse sur facebook. Proposer un article Publicité Écrivez-nous. Le besoin des opérateurs économiques à la couverture contre le. L'environnement monétaire et financier international a profondément évolué au cours des dernières années donnant naissance à de nouveaux risques qui étaient inexistants ou insignifiants auparavant, parmi ces risques on distingue le risque de change.

Les accords de Bretton-Woods de juillet ont débouché sur la mise en place d'un système de change de parités fixes mais ajustables centré sur un Dollar convertible en or.

Ces parités étaient ajustables, c'est-à-dire susceptibles d'être réajustées dévaluées ou réévaluées en cas de forts déséquilibres structurels de la balance des paiements.

Un système de change fixe permet aux pays de développer leurs échanges commerciaux dans un environnement certain, c'est-à-dire sans risque de change. En fait le risque de change était limité au risque de réajustement des parités. Face à des comptes extérieurs américains de plus en plus dégradés et à l'hémorragie d'or qu'il entraînait, la convertibilité du Dollar en or a été suspendue en août En mars , toutes les parties se mettent d'accord et acceptent le flottement des monnaies entre elles.

Cette décision valide la prééminence du marché où les monnaies pourront fluctuer librement au gré de l'offre et de la demande. L'abandon des changes fixes et l'introduction du flottement généralisé des monnaies donne naissance à une nouvelle donnée: Les entreprises sont confrontées au risque de change dès lors qu'elles effectuent des opérations commerciales ou financières en devises étrangères. Ce risque est lié à la volatilité de ces devises sur le marché des changes. Les fluctuations des monnaies peuvent affecter les entreprises sur deux plans: Pour cela elles ont besoin de se prémunir contre ces fluctuations afin de préserver leurs marges.

La mondialisation de l'économie, la globalisation financière, la déréglementation et la marchéisation ont fait en sorte que la majorité des entreprises se trouvent face au risque de. Les principales devises de facturations internationales l'Euro, le Dollar américain et le Yen japonais connaissent une volatilité très importante et imprévisible. Ce cours a effleuré 15 jours plus tard la barre de 1, En Algérie, le problème du risque de change ne se posait pas dans la mesure où le régime de change était fixe.